Accessibilité

 
 
 

Handicap & aménagements

publié le 14 octobre 2021 (modifié le 24 novembre 2021)

“ Le lycée maritime de Ciboure dispose d’un arrêté municipal, pris sur avis de la commission de sécurité d’arrondissement, autorisant son activité et l’accueil du public, dans le respect des dispositions réglementaires du code de la construction. Son accessibilité aux personnes handicapées est également attestée.”

Registre public d’accessibilité (format pdf - 451.8 ko - 24/11/2021)

Principes généraux

Il est tout à fait possible d’être médicalement apte, éventuellement avec restriction, à la profession de marin, et d’être simultanément en situation de handicap, en particulier relatif aux apprentissages scolaires. En accord avec la réglementation détaillée ci-contre, le stagiaire peut demander à bénéficier d’aménagements de la formation et des examens. C’est une démarche volontaire, non-obligatoire, à entamer avant le début de la formation, de manière à laisser le temps aux autorités compétentes de rendre leurs décisions.

Aménagements des épreuves d’examen

La demande d’aménagement doit être réalisée par le candidat au moment de l’inscription en formation. Ces aménagements pourront ainsi être aussi mis en place, si nécessaire, durant la formation. La constitution du dossier nécessite un avis médical décrivant les troubles à l’origine de la demande et proposant des mesures d’aménagement.

Les aménagements d’épreuves peuvent consister en :

  • une majoration de la durée de l’épreuve ( 1/3 temps ),
  • une assistance humaine ( secrétaire lecteur, scripteur ou autre ),
  • un agrandissement des sujets ( agrandissement du format A4 en A3 ),
  • la possibilité de réponse écrite aux épreuves orales,
  • la possibilité de se lever, de marcher, de sortir ou de se rendre à l’infirmerie,
  • la possibilité d’utiliser des aides techniques : ordinateur, logiciel spécifique, …

Pour les formations professionnelles relevant du Ministère du Travail (les Certificats de Qualification Professionnelle – CQP), le stagiaire doit adresser la demande d’aménagement à l’Unité Départementale (UD) Pyrénées-Atlantiques de la DIRECCTE, via le lycée maritime de Ciboure.

Pour télécharger les formulaires à compléter : Fiche de demande d’aménagements (format pdf - 669.3 ko - 14/10/2021)

Pour consulter le Guide pratique d’aménagement des sessions d’examen rédigés par l’Afpa pour le compte de la Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle du Ministère du Travail : Le guide d’aménagements des sessions handicaps (format pdf - 3.1 Mo - 14/10/2021) .

L’UD Pyrénées-Atlantiques de la DIRECCTE informe ensuite directement le candidat de sa décision, avec copie à l’organisme de formation.

Pour les formations professionnelles maritimes relevant du ministère de la Mer, le stagiaire doit adresser la demande d’aménagement à la Direction Inter-Régionale de la Mer Sud-Atlantique (DIRM SA), via le Lycée maritime de Ciboure.

On pourra utiliser les formulaires à compléter suivants, adaptés des précédents : Fiche de demande d’aménagements (format pdf - 669.3 ko - 14/10/2021) .

La DIRM informe ensuite directement le candidat de sa décision, avec copie à l’organisme de formation.

Aménagement de la formation

Dans l’attente de la décision de la DIRM, ou de la DIRECCTE, le stagiaire bénéficie en formation des aménagements correspondant à ceux demandés pour les épreuves d’examen, après concertation avec l’équipe pédagogique.
En cas de décision négative de la DIRM, ou de la DIRECCTE, à la demande d’aménagement des examens, et toujours après concertation avec l’équipe pédagogique, un accompagnement spécifique et un aménagement de la formation pourront être mis en place, afin de placer le stagiaire dans les meilleures conditions possible pour réussir l’examen non-aménagé.

Accompagnement

Les aménagements d’épreuve sont une mesure d’équité visant à l’égalité des chances en vue de l’insertion professionnelle. Ainsi, ce qui visé aux examens maritimes c’est la maîtrise des capacités et compétences professionnelles prévues aux référentiels, pas la maîtrise des capacités scolaires, souvent artificielles. On forme les stagiaires à être des futurs professionnels pas à être des étudiants. C’est donc fort logiquement que les personnes en situation de handicap ou soufrant de troubles de l’apprentissage doivent pouvoir bénéficier d’aménagements à la formation et aux examens.

Une réflexion parfois entendue est que « A bord, [le candidat] n’aura pas de secrétaire scripteur pour l’aider. Pourquoi lui en donne-t-on à l’examen ? Il faut qu’il se débrouille tout seul comme à bord. » .
Oui, mais à bord, le candidat n’aura pas d’examen scolaire écrit à passer ! On peut d’ailleurs se poser la question de savoir s’il est indispensable de savoir écrire manuellement pour pouvoir être marin ? La réponse est clairement Non !

Certes, certaines compétences professionnelles nécessitent la rédaction d’écrits : rapport de mer, rédaction de consignes, etc. Mais rien n’empêche un marin, médicalement apte mais dysgraphique, d’utiliser un ordinateur avec traitement de texte pour le faire, voire d’utiliser un traitement de texte à commande vocale.

Cela renvoie à une obligation de l’employeur maritime : celle d’adapter le poste de travail au handicap.

Pour sa part, le lycée maritime de Ciboure s’engage à mettre en œuvre l’écoute et les aménagements nécessaires pour que les stagiaires en situation de handicap, médicalement aptes au métier de marin, puissent :

  • suivre efficacement les enseignements qui leur seront donnés ;
  • réussir leurs examens aménagés ;
  • être dans les meilleures dispositions possibles pour réussir leur intégration professionnelle.

Informations & liens utiles

De nombreuses autres informations utiles à la formation des personnes en situation de handicap se trouvent sur le site du Centre Ressource Formation Handicap (CRFH) de Nouvelle-Aquitaine : https://crfh-handicap.fr/ .

Si les aménagements nécessitent un engagement financier (tant en formation qu’à l’examen d’ailleurs), des possibilités de prise en charge existent pour les candidats.

Voir le site de l’Agefiph sur toutes ces questions : https://www.agefiph.fr/personne-handicapee .